Le Cannabis bientôt légalisé grâce aux Bitcoins ?

Ce n’est un secret pour personne que l’industrie du cannabis commence à émerger à très grande vitesse à travers le monde, un sentier toutefois semé d’embuches vers la conformité légale et financière.

Cependant, ce secteur en rapide développement pourrait trouver du soutien au sein d’une autre industrie émergente sensiblement confrontée aux mêmes problèmes :  les cryptomonnaies.

Les créateurs de crypto-monnaies sont déjà en compétition à travers le monde du cannabis en créant au moins une douzaine de projets de blockchain dans le but de fournir un cadre à la croissance de cette industrie. Valorisé à plus d’un milliard de dollars par an (aux États-Unis seulement) le commerce de l’or vert offre aux entreprises de blockchain et de cryptomonnaies une source massive de revenus sur court et long terme.

Décryptons avant tout rapidement ce méli-mélo légal

Bien que le cannabis soit déjà autorisé dans 30 des 50 états des États-Unis (médical ou à but récréationnel), il est toujours classé par le gouvernement fédéral comme un stupéfiant interdit pénalement. Par conséquent, les transactions se font quasi exclusivement en liquide, malgré les milliards de dollars de ventes réalisées chaque année, un comble ! Et ce n’est pas fini, toute personne impliquée dans la chaîne commerciale d’une exploitation de marijuana, de l’agriculteur lambda à l’utilisateur final, est passible de poursuites fédérales (bien qu’aujourd’hui cela est de plus en plus rare dans les faits), laissant les entreprises du secteur en désarrois, au gré d’options de services financiers très limitées.

Toutes ces raisons sapent l’un des principaux objectifs de la légalisation, qui est d’enfin éliminer les crimes violents que suscite une entreprise douteuse basée sur les espèces. Howard Mann, qui a commencé en tant que pionnier du jeu sur Internet, a vu ce problème comme une opportunité et a lancé « Alternate Health Inc« . Comme il l’a récemment expliqué au magazine américain Green Entrepreneur :

« Si la seule manière de faire une transaction légale était dans une devise de blockchain spécifique, alors tout les achats dans cette devise seront immédiatement traçables et vérifiables, conforme au souhait de l’Etat féderal »

Carte représentant le statut légal du cannabis à travers les Etats-Unis en 2018

Blockchain et Cannabis : le mariage parfait ?

Travaillant main dans la main efficacement, les industries naissantes du cannabis et de la blockchain pourraient être en mesure de faire avancer leurs programmes juridiques spécifiques de façon pérenne.

La technologie blockchain, qui est reconnue même par les opposants à la crypto-monnaie comme ayant le potentiel d’être plus grande que l’internet lui-même, en adéquation avec une corporation embryonnaire déjà estimée à plusieurs milliards par an et avec une croissance annuelle de 30% : voilà en tout points un deal gagnant-gagnant difficile à ignorer !

En savoir plus sur quelques services déjà en vigueur :

Potcoin (https://www.potcoin.com/merchants)
Smoke.Network (https://smoke.network)
CannaSOS (https://cannasos.com)
Paragon (https://paragoncoin.com)

Miner en jouant aux jeux vidéo, c’est maintenant possible !

S’allonger sur votre canapé, allumer la télévision, jouer aux jeux vidéo … et tout cela en étant payé ! C’était votre rêve, c’est maintenant une réalité grâce à BUFF, une nouvelle start-up impliquée dans la blockchain.

Ce nouveau service veut concrétiser cette douce utopie avec une nouvelle plateforme de fidélité qui « récompense les joueurs pour simplement jouer ».  Ce concept novateur se basent sur plusieurs études tendant à démontrer la frustration des gamers de ne pas bénéficier de réels profits dans l’achèvement d’un jeu, au regard du temps investi.

En effet, à l’heure actuelle, il n’y a aucun moyen réel d’être rémunéré pour vos exploits, à moins d’être un joueur professionnel ou un YouTuber reconnu. De plus, toutes les réussites (trophées, points…) gagnées dans un jeu sont limitées à l’écosystème spécifique de celui-ci. Partant de ce constat, BUFF croit que les joueurs actifs devraient être récompensés pour leur fidélité et leurs efforts, sur un jeu ou plusieurs.

Alors concrètement, comment cela fonctionne  ?

Le but de la plateforme est non seulement de récompenser les joueurs pour leurs efforts mais aussi de créer une importante communauté de joueurs impliqués. Ceux-ci gagnent des pièces BUFF en jouant en réseau et en y obtenant de bons résultats. Que ce soit en jouant à un jeu avec différentes réalisations, ou en compétition contre d’autres joueurs dans un match en ligne, les utilisateurs gagnent des pièces en fonction de leurs classements et, évidemment, du temps passé à jouer. Le slogan de la plateforme explique d’ailleurs explicitement ce concept « vous offrir la chance de miner pendant que vous jouez » . Dans les faits, il n’y a pas de « minage » à proprement parlé impliqué dans les pièces BUFF (le réseau utilise le DPoS (Delegated-Proof-of-Stake), mais la seule façon d’engranger des coins reste d’y investir des efforts et du temps.

En plus de gagner des pièces BUFF en jouant et en gagnant, le point fort du réseau est de tendre à rassembler une multitude de jeux pour créer un écosystème homogène. L’un des aspects négatifs dans l’industrie du jeu et le peu de complémentarité entre deux services. Les devises, les points et les réussites gagnés dans un jeu ne peuvent souvent pas être transférés vers un autre jeu (à moins qu’il ne soit la propriété de la même société éditrice). À cause de cela, les joueurs se retrouvent donc souvent avec un excès de récompenses dans un jeu auquel ils ont pourtant consacré du temps, mais n’ont aucune option au-delà du jeu lui-même pour utiliser lesdits trophées. BUFF est en train de résoudre cette équation en connectant des jeux de toute l’industrie dans le but de faire immerger une économie et un écosystème unifiés. En effet, les pièces BUFF gagnées en jouant à un jeu peuvent être utilisées dans un jeu entièrement différent, s’il fait partie du réseau partenaire.

Pour conclure ce cocktail séduisant, BUFF offre aux utilisateurs une économie tout-en-un pour acheter, vendre et échanger des articles de tous les jeux du réseau. Il n’est pas nécessaire de rechercher des sites de vente (souvent peu fiables) car la plate-forme comprend un marché sécurisé pour tout les utilisateurs. La marketplace est un gagnant-gagnant pour tout le monde, car les joueurs transigent toujours sur une plate-forme fiable et peuvent utiliser ce qu’ils ont déjà engrangé, plutôt que d’entrer des informations bancaires pour gagner un nouveau skin ou une compétence spécial à leur jeu préféré.

Comme BUFF se vente d’être un programme de fidélisation pour l’ensemble de l’industrie du jeu, il apporte des aspirations autrefois impossibles sur le marché. Contrairement à d’autres programmes, la start-up associe des joueurs de toute l’industrie, sur un grand réseau. Grâce au partenariat de BUFF avec Overwolf, la plate-forme aura immédiatement accès à une base mensuelle active de plus de 15 millions de joueurs sur une variété de plateformes et de jeux. Ainsi, que vous jouiez à League of Legends, Minecraft ou Call of Duty, les joueurs du monde entier pourront interagir, jouer, gagner et échanger sous un même toit.

En mettant en œuvre la technologie blockchain au service du jeu, BUFF offre la première véritable solution de fidélisation. Rob Dyer, membre de l’équipe créatrice, et ancien dirigeant chez Tapjoy, Zynga et Sony, a déclaré à VentureBeat lors d’une interview :

« Nous avons essayé de faire des programmes de fidélité dans le passé, mais ils n’ont pas fonctionné à cause de la fraude et des perturbations dans le plaisir du jeu. Quand Elay [PDG de BUFF] a proposé cela, j’ai pensé que cela pourrait fonctionner grâce à la blockchain. Cela devrait vraiment aider à la fidélité et à l’engagement, ce qui est l’un des plus gros problèmes avec les jeux aujourd’hui. »

Alors, intéressé ? Allongez-vous sur votre canapé, allumer la télévision, jouer aux jeux vidéo… et miner ! (en savoir plus : https://buff.game

Les UP/DOWN Crypto de la semaine 28

Les Gagnants

CoinPriceOpen% Change
StellarXLM
Stellar
€0.2417€0.162452.50%
0xZRX
0x
€1.0835€0.725350.33%
BitSharesBTS
BitShares
€0.1942€0.135044.21%
DogecoinDOGE
Dogecoin
€0.0029€0.002041.96%
Basic Attention TokenBAT
Basic Attention Token
€0.3118€0.230636.35%
CardanoADA
Cardano
€0.1516€0.111836.07%
ZcashZEC
Zcash
€184.3296€138.548532.47%
StratisSTRAT
Stratis
€2.6875€2.053532.43%
DecredDCR
Decred
€65.1627€50.957127.49%
EOSEOS
EOS
€7.5904€6.032326.26%
SteemSTEEM
Steem
€1.3902€1.111026.21%
Bitcoin CashBCH
Bitcoin Cash
€743.4070€597.261824.76%
BytecoinBCN
Bytecoin
€0.0030€0.002424.60%
NanoXRB
Nano
€2.5216€2.038624.60%
ZilliqaZIL
Zilliqa
€0.0723€0.058423.54%
VergeXVG
Verge
€0.0227€0.019020.53%
MakerMKR
Maker
€576.1365€481.977519.51%
DashDASH
Dash
€223.6581€187.905619.37%
OmiseGoOMG
OmiseGo
€6.9299€5.841319.37%
StatusSNT
Status
€0.0692€0.058518.99%
MoneroXMR
Monero
€125.0030€106.138118.47%
NEONEO
NEO
€33.6452€28.477417.80%
NEMXEM
NEM
€0.1664€0.142217.74%
GolemGNT
Golem
€0.3000€0.256516.85%
LitecoinLTC
Litecoin
€78.2812€67.408416.73%
BitcoinBTC
Bitcoin
€6,359.0396€5,464.830916.51%
WavesWAVES
Waves
€2.6799€2.304116.20%
IOTAMIOTA
IOTA
€0.9697€0.839815.47%
ICONICX
ICON
€1.4204€1.243215.27%
XRPXRP
XRP
€0.4388€0.384014.42%
LiskLSK
Lisk
€5.0323€4.413014.17%
EthereumETH
Ethereum
€429.0222€376.696614.03%
TezosXTZ
Tezos
€2.0425€1.803613.78%
SiacoinSC
Siacoin
€0.0104€0.009312.79%
Pundi XPSX
Pundi X
€0.0032€0.002912.07%
Ethereum ClassicETC
Ethereum Classic
€15.3304€13.970510.24%
OntologyONT
Ontology
€3.2897€3.018010.15%
WaltonchainWTC
Waltonchain
€6.4816€5.94539.26%
Binance CoinBNB
Binance Coin
€11.6617€10.75789.19%
DigiByteDGB
DigiByte
€0.0376€0.03398.97%
Bitcoin DiamondBCD
Bitcoin Diamond
€1.8990€1.80576.35%
AugurREP
Augur
€27.6060€27.07102.28%

Les Perdants

CoinPriceOpen% Change
VeChainVEN
VeChain
€1.6380€1.8950-12.03%

Les UP/DOWN des Cryptos de la Semaine 25

Les Gagnants

CoinPriceOpen% Change
Ethereum ClassicETC
Ethereum Classic
€14.0200€10.898727.16%
DigiByteDGB
DigiByte
€0.0334€0.026920.79%
Basic Attention TokenBAT
Basic Attention Token
€0.2252€0.197111.90%
TetherUSDT
Tether
€0.8607€0.84990.64%

Les Perdants

CoinPriceOpen% Change
Pundi XPSX
Pundi X
€0.0030€0.0057-48.85%
OntologyONT
Ontology
€3.1288€5.6116-44.96%
BytecoinBCN
Bytecoin
€0.0025€0.0041-41.59%
RChainRHOC
RChain
€0.5844€0.9397-41.11%
EOSEOS
EOS
€6.0752€9.5043-36.68%
DecredDCR
Decred
€50.6092€79.0684-36.61%
VeChainVEN
VeChain
€1.8949€2.7711-33.25%
ZilliqaZIL
Zilliqa
€0.0590€0.0862-33.02%
TezosXTZ
Tezos
€1.8297€2.7212-32.94%
ICONICX
ICON
€1.2562€1.8098-31.45%
VergeXVG
Verge
€0.0190€0.0267-29.83%
IOTAMIOTA
IOTA
€0.8418€1.1784-29.44%
LiskLSK
Lisk
€4.4050€6.1609-28.95%
GolemGNT
Golem
€0.2607€0.3625-28.77%
WavesWAVES
Waves
€2.3153€3.2038-28.48%
WaltonchainWTC
Waltonchain
€6.0079€8.1122-28.21%
OmiseGoOMG
OmiseGo
€5.8976€7.9606-26.77%
SteemSTEEM
Steem
€1.1175€1.5438-26.69%
LitecoinLTC
Litecoin
€67.2729€90.8219-26.59%
SiacoinSC
Siacoin
€0.0092€0.0121-25.44%
CardanoADA
Cardano
€0.1127€0.1483-25.32%
Bitcoin CashBCH
Bitcoin Cash
€596.1911€792.3204-25.12%
NEONEO
NEO
€28.8942€37.7760-24.62%
StellarXLM
Stellar
€0.1641€0.2127-24.29%
NEMXEM
NEM
€0.1427€0.1844-24.16%
0xZRX
0x
€0.7299€0.9153-23.37%
DogecoinDOGE
Dogecoin
€0.0021€0.0027-23.31%
NanoXRB
Nano
€2.0297€2.6230-22.84%
MakerMKR
Maker
€476.7751€589.4777-19.46%
ZcashZEC
Zcash
€138.6125€169.8630-19.35%
DashDASH
Dash
€188.1250€230.3192-18.54%
EthereumETH
Ethereum
€379.9513€451.9087-16.79%
Binance CoinBNB
Binance Coin
€10.8791€12.5269-14.58%
XRPXRP
XRP
€0.3841€0.4443-14.05%
StatusSNT
Status
€0.0594€0.0689-13.93%
MoneroXMR
Monero
€108.3393€116.6695-6.84%
Bitcoin DiamondBCD
Bitcoin Diamond
€1.8743€1.9834-6.47%
BitSharesBTS
BitShares
€0.1362€0.1423-6.08%
BitcoinBTC
Bitcoin
€5,487.4317€5,753.7546-5.28%
AugurREP
Augur
€27.2192€27.6941-2.47%

Crypto Gratuite (Air Drop) : GCOX

N’oubliez pas de consulter notre page spéciale Air Drop pour comprendre le système et utiliser les bons outils !

Gagnez gratuitement des token GCOX en vous inscrivant chez leur partenaire exclusif ($7) et en invitant des amis à faire de même ($2 par filleul).

Comment faire ?

1/ Ouvrez un compte chez GCOX (utilisez toujours le même email pour vos démarches).

2/ Aller sur ce lien AirDropAlert et suivez les instructions en anglais à savoir rejoindre les groupes Telegram demandés et faire le retweet (RT) indiqué.

3/ Recopier le lien de partage et diffusez-le en vous servant de cet article pour la marche à suivre !

Bon Air Drop à tous !

Crypto Gratuite (Air Drop) : IP Gold

N’oubliez pas de consulter notre page spéciale Air Drop pour comprendre le système et utiliser les bons outils !

Gagnez gratuitement des token IP GOLD en vous inscrivant chez leur partenaire exclusif ($5) et en invitant des amis à faire de même ($1 par filleul).

Comment faire ?

1/ Aller sur ce lien AirDropAlert et suivez les instructions en anglais à savoir vous inscrire chez IP GOLD qui va également vous demander de valider votre identité via  le site COMSA.

2/ Revenez sur le premier lien, renseignez le token d’identité COMSA et suivez les comptes Twitter (retwetter l’annonce IP GOLD) et Telegram demandés.

3/ Renseignez l’adresse de votre portefeuille ETH ERC20 (voir notre page spéciale Air Drop)

4/ Recopier le lien de partage et diffusez-le en vous servant de cet article pour la marche à suivre !

Bon Air Drop à tous !

Les 10 hommes les plus riches grâce au Bitcoin et autres crypto-monnaies

Forbes a publié la première liste des milliardaires en Bitcoin et autres crypto-monnaies (Ethereum, Ripple, Bitcoin Cash, NEO…). Le magazine économique américain de référence en a identifié une dizaine.

Chris Larsen, co-fondateur de Ripple

En tête de ce classement on trouve Chris Larsen, l’un des co-fondateurs de Ripple, la troisième crypto-monnaie la plus importante en terme de capitalisation, derrière Bitcoin et Ethereum. Sa fortune a été estimée à environ 8 milliards de dollars, après avoir atteint en janvier près de 60 milliards de dollars lorsque le prix du Ripple était au plus haut. Il avait ainsi rivalisé durant quelques jours avec Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook.

Ripple, considéré comme «la crypto-monnaie des banques» repose sur un système qui permet d’opérer des transactions rapides et presque gratuites, que les banques ont commencé à utiliser pour les transferts de capitaux internationaux. Le prix du Ripple avait connu une poussée vertigineuse à en décembre et janvier, passant de quelques cents à 3 dollars, avant de retomber et de se stabiliser autour de 1 dollar.

Joseph Lubin, co-fondateur d’Ethereum

L’entrepreneur canadien Joseph Lubin est à la tête d’une fortune estimée par Forbes à entre 1 milliard et 5 milliards de dollars. Après avoir travaillé chez Goldman Sachs dans les années 1990, il a tout remis en question au lendemain des attentats du 11-Septembre, remettant en cause le fonctionnement des entreprises traditionnelles, trop centralisées à ses yeux. En 2008, après l’effondrement des marchés financiers, il découvre le Bitcoin, puis Ethereum, projet porté par un jeune génie des mathématiques, Vitalik Buterin. Il voit dans le projet le moyen de construire une novuelle économie décentralisée, et décide d’investir avec sa société ConsenSys.

Depuis, la crypto-monnaie Ehtreum est passé de 70 à près de 800 dollars, devenant le principal concurrent du Bitcoin. Et selon de nombreux analystes, Ethereum pourrait devenir la première crypto-monnaie en terme de valorisation avant la fin de l’année 2018.

Changpeng «CZ» Zao, fondateur de Binance

Le Chinois Changpeng Zao, 41 ans, fait la «une» de l’édition de Forbes sur les «crypto-milliardaires», a bâti sa fortune (1,1 à 2 milliards de dollars) en seulement sept mois. C’est à ce moment là qu’il a fondé Binance, devenue la première plateforme d’échanges de crypto-monnaies au monde.

Ingénieur informatique de formation, il a commencé par travailler notamment à la bourse de Tokyo puis à Bloomberg, développant des logiciels de trading. En 2013, il entend parler du Bitcoin, et décide de revendre sa maison en 2014 pour investir dans la cryptomonnaie.

Il réfléchit alors à fonder sa propre plateforme d’échanges, déconnectée des marchés financiers puisqu’elle n’utilise pas de monnaies nationales. On peut y échanger des crypto-monnaies, dont celle qui est liée à la plateforme, le Binance coin.

Les frères Winklevoss, investisseurs

Les célèbres frères jumeaux Winklevoss, 36 ans, rendus célèbres par leur apparition comme personnages du film The Social Network sur la génèse de Facebook, ont cru très tôt dans le Bitcoin, investissant 11 millions de dollars dès 2013. Ils viennent alors d’obtenir 65 millions de dollars de dédommagement de la part du fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, après avoir clamé être les co-inventeurs du réseau social.

Deux ans plus tard, ils fondent Gemini, une bourse d’échanges de Bitcoin. Leur fortune issue des crypto-monnaie est aujourd’hui estimée à entre 900 millions et 1,1 milliard de dollars

Matthew Mellon, investisseur

Matthew Mellon, 54 ans, a bâti en grande partie sa fortune en investissant il y a quelques années dans les crypto-monnaies, plaçant notamment près de 2 millions de dollars dans Ripple. Ce en dépit des avertissements de sa famille. Sa fortune est estimée à entre 900 millions et 1 milliard de dollars.

Brian Armstrong, fondateur de Coinbase

A seulement 35 ans, l’Américain Brian Armstrong est à la tête d’une fortune estimée à 900 millions à 1 milliard de dollars. Alors qu’il n’avait même pas 30 ans, il a fondé en 2012 Coinbase, qui allait devenir la plateforme d’échanges de crypto-monnaies la plus populaire aux Etats-Unis. En décembre, l’application Coinbase est même devenue la plus téléchargée sur iOS toutes catégories confondues, devant Google et Facebook.

Considéré comme la porte d’entrée vers le marché des cryptomonnaies pour les débutants, en raison de sa simplicité d’utilisation, Coinbase a connu une croissance jamais vue dans l’histoire en 2017. Lorsque le Bitcoin a passé la barre des 10.000 dollars en décembre, l’afflux de nouveaux utilisateurs a fait planter les serveurs, et il a fallu engager des milliers de personnes en quelques jours afin d’assurer notamment le support téléphonique.

Matthew Roszak, co-fondateur de BloQ

Co-fondateur de BloQ, qui délivre des solutions en Blockchain aux entreprises, Matthew Roszak, 45 ans, est un pionnier du Bitcoin, y investissant dès 2011. Il était alors entrepreneur, spécialisé dans les nouvelles technologies.

En 2013, il devient partenaire dans le premier fond d’investissement spécialisé dans la blockchain et les cryptomonnaies, Tally Capital. Il a investi depuis, entre autres, dans les plateformes d’échange Coinbase et Kraken.

Matthew Roszak se targe d’avoir convaincu Richard Branson et Bill Clinton d’acquérir leurs premier Bitcoin.

Sa fortune est estimée à entre 900 millions de dollars et 1 milliard de dollars.

Anthony Di Iorio, co-fondateur d’Ethereum

Anthony Di Iorio, 43 ans, a commencé à s’intéresser à l’économie et au Bitcoin en 2008, après le déclenchement de la crise financière mondiale. Année où le Bitcoin a été crée. Convaincu dès qu’il en a entendu parler, il fonde en 2012 un groupe réunissant les passionnés de crypto-monnaie. C’est dans ce cadre qu’il rencontre le jeune informaticien Vitalik Buterin, inventeur de la blockchain Ethereum.

Séduit par le projet, il y a investi une partie de sa fortune, contribuant à son succès actuel. Depuis, il a investi dans d’autre projets comme VeChain, ZCash ou encore Qtum.

«Maintenant quand j’entre dans une banque, on me dit ‘ho mon dieu, vous avez lancé Ethereum’, alors qu’avant on me disait ‘nous ne pouvons pas vous donner de compte bancaire’. Maintenant ce sont les banquiers qui viennent me voir», s’amuse-t-il, citée par Forbes.

Sa fortune est estimée à entre 750 millions et 1 milliard de dollars.

Brock Pierce, président de la Bitcoin Foundation

A seulement 37 ans, Brock Pierce a été un enfant star, apparaissant dans des rôles à la télévision. Il s’est intéressé très tôt aux nouvelles technologies, fondant à 17 ans un précurseur de YouTube, Digital Entertainment Network.

Il a ensuite fondé une société spécialisée dans le jeux vidéo, payant des employés pour jouer à des jeux comme World of Warcraft afin de gagner des objets ou améliorer des personnages, avant de les revendre aux joueurs.

Il a commencé très tôt à investir dans les cryptomonnaies, et dans des compagnies du secteur comme Coinbase, Ethreum, Tether ou encore Bitfury.

Il vit désormais à Porto Rico, où il a investi dans la mise sur pied d’une communauté utopique et autonome basée sur les cryptomonnaies.

Michael Novogratz, PDG de Galaxy Digital

Déja milliardaire en 2007, Michael Novogratz, 53 ans, avait disparu des radars lorsque la crise financière mondiale a éclaté. Dès 2013, il commence a spéculer sur les cryptomonnaies. Ce qui lui a permis de redevenir milliardaire, avec une fortune en cryptomonnaies estimée à entre 700 millions et 1 milliard de dollars.

Il dirige aujourd’hui Galaxy Digital, une banque spécialisée dans les crypto-monnaies.

Source : www.cnewsmatin.fr

Une crypto qui s’appelle le FRANCS, un SCAM ?

Des nouvelles crypto-monnaies voient le jour régulièrement, certaines sérieuses, d’autres semblent plutôt être des coups marketing visant surtout à récolter des fonds surfant sur la mode ICO.

Celle-ci on ne l’a pas vu venir en tant que chauvin, le FRANCS (FRN).

Alors brillante idée française ou future arnaque (SCAM) ?

Nos amis du forum CRYPTO FR semblent pencher plutôt pour la seconde solution…

Source : https://cryptofr.com/topic/9283/le-francs-frn

Et vous qu’en pensez-vous ?

 

https://coinmarketcap.com/currencies/francs/#markets

http://www.francs.paris/

http://www.francs.paris/wallet.html

Mariage de la crypto-monnaie et des diamants ?

Compte tenu de la volatilité de la plupart des crypto-monnaies, certains organismes veulent indexer leur crypto-monnaie sur des matières concrètes comme veut le faire le Venezuela avec son pétrole.

C’est au tour de Eli Avidar, qui est directeur général de la bourse du diamant de Tel-Aviv, de proposer à la commission des Finances de la Knesset (l’Assemblée nationale de l’État hébreu) un projet de monnaie virtuelle, soutenue par des achats de diamants. Eli Avidar explique avoir confié à une start-up, du nom de Carats.IO, le soin de développer l’algorithme sur lequel pourrait s’appuyer cette nouvelle crypto-monnaie qui devrait être prioritairement dédiée au commerce entre diamantaires et fabricants de bijoux.

Compte tenu de notre activité unique, l’industrie du diamant a besoin d’une monnaie numérique qui rassure ses utilisateurs. Or, la plupart de celles existantes sur le marché inquiètent d’autant plus que l’identité de leur fondateur n’est pas connue. Notre devise, au contraire, est totalement transparente et documentée. Elle est basée sur la technologie de la blockchain et alignée sur le cours de notre matière première. De sorte que les régulateurs pourront être tranquilles, tant que l’industrie du diamant ira de l’avant.

et de rajouter :

Bien qu’il y ait actuellement plus de 2 000 monnaies numériques sur le marché, très peu d’entre elles sont soutenues par des produits conservés dans des coffres-forts. Notre nouvelle monnaie numérique sera adossée au diamant et ne souffrira donc pas d’une volatilité élevée par rapport aux autres devises.

A SUIVRE !

Source : lepoint

Ce que vous risquez en utilisant Google Authenticator

La plupart des sites d’achat et de vente de crypto-monnaie, par mesure de sécurité, vont vous demander d’activer le Two Factor Authentication (oui le terme un peu barbare je vous l’accorde mais on est là pour vous guider…).

En général on vous propose pour cela de télécharger sur votre téléphone l’application Google Authenticator.

Ok c’est simple à installer et à configurer mais que se passe-t-il si vous perdez votre téléphone (ou pire si on vous le vole) ? Ou que vous n’avez pas notez ou égaré les phrases de récupération ?

Et bien vous avez pour au mieux quelques jours et au pire quelques semaines d’échanges (en anglais en général) avec le support des plateformes d’achats ou d’échange de crypto-monnaie, ce qui peut être assez désagréable non?

C’est pourquoi nous préférons vous conseiller AUTHY car celui-ci sauvegarde vos différents comptes dans un cloud sécurisé, il vous permet donc de récupérer votre compte sur un nouvel appareil facilement et même de partager votre compte avec d’autres appareils si vous en avez besoin, parfait non ?

Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.authy.authy&hl=fr

iOS : https://itunes.apple.com/us/app/authy/id494168017

Nous vous laissons juger de l’intérêt de changer d’application, c’est ce que nous avons fait en tous cas et nous avons l’esprit bien plus tranquille !

Comment basculer de Google Authenticator à AUTHY ?
Ce n’est pas trop compliqué, il suffit d’aller dans votre compte COINBASE, BINANCE ou autre, de désactiver la sécurité F2A et de la réactiver en recommençant le processus mais avec AUTHY cette fois !

Dites-nous si vous préférez cette application du coup ?