Grandeur et déboires des portefeuilles physiques de crypto-monnaies

Les crypto-monnaies sont des actifs prisés désormais dans le monde pour leur forte valeur ajoutée. Transitant sur la blockchain un type de réseau crypté et décentralisé, les crypto-monnaies sont à l’abri du piratage même si les applications opérant avec la blockchain ne bénéficient pas de ce niveau de sécurité. En effet, les contrats intelligents et les plateformes d’échange sont eux souvent victimes de raids de pirates.

Dans la foulée du piratage de la plateforme d’échange Mt-Gox, le plus grand de l’histoire des crypto-monnaies, naît le premier portefeuille physique : Trezor. Depuis, ce secteur est investi par d’autres acteurs qui connaissent diverses fortunes diverses.

Duel au sommet

Les portefeuilles physiques sont des sortes de clés USB particulières qui permettent le stockage des clés privées et publiques de certaines crypto-monnaies ; ils permettent ainsi de mettre ces actifs à l’abri de tout incident et perte informatique.

Si Trezor, d’origine tchèque, a été en 2013 le premier portefeuille physique proposé au public, le leadership dans la fourniture de ce service lui a été ravi par une entreprise française créée deux ans plus tard, Ledger. Elue start-up de l’année en Île-de-France, Ledger a multiplié en 3 ans d’existence les bonnes performances en faisant passer son chiffre d’affaires de 600 000 euros en 2016 à 41 millions un an plus tard.

Ledger is proud to have received the Startup of the Year Award for the Ile-de-France region from @EYFrance! #PELA
https://t.co/xIU5CnfB6N

— Ledger (@LedgerHQ) 13 septembre 2018

La start-up française a annoncé début septembre 2018 que ses périphériques supporteront désormais la monnaie EOS, après celles du Bitcoin, Ethereum, Litecoin et Dogecoin. C’est dire que le nombre limité de monnaies est l’handicap majeur de Ledger face à Trezor qui se targue de supporter 689 monnaies. Toute personne désireuse d’acheter NEM et lisant un guide sur CoinList à ce sujet par exemple et les stocker sur un wallet (portefeuille), ne peut donc pour l’heure qu’opter pour le second choix.

Un autre acteur très réputé dans l’univers de la crypto-monnaie promet aussi un portefeuille physique, il s’agit de John McAfee. Le portefeuille nommé Bitfi, a été présomptueusement déclaré impossible de piratage par le possesseur de l’enseigne et ancien directeur d’une entreprise de cybersécurité réputée. M. McAfee a proposé d’ailleurs une récompense de 500 000 dollars à celui qui arriverait à pirater son bijou technologique. Deux semaines après le lancement de ce wallet, deux failles de piratage ont été exposées sans que John McAfee n’accepte de verser la récompense.

Le papier l’emporte

L’univers des portefeuilles physiques n’a pas fini de nous surprendre puisque le portefeuille Xeeda, un nouvel arrivant propose un wallet qui peut être directement connecté à un téléphone portable.

Malgré ces innovations et la très grande sécurité qui caractérisent ces portefeuilles, ce sont les simples portefeuilles papier qui mettent définitivement les investisseurs à l’abri de tout dommage électronique ou informatique. Une simple impression sur papier des clés privées et publiques d’accès des crypto-monnaies placée en lieu sûr par vos soins vous garantit une meilleure sécurité. Aussi, nombreuses sont les personnes qui disent avoir perdu définitivement leurs crypto-monnaies parce qu’elles ont oublié la phrase de sécurité qu’elles avaient entrée pour verrouiller l’accès à leur périphérique. Si les portefeuilles physiques offrent plus de garantie que les ordinateurs, ils restent plus vulnérables que du simple papier.

Myrillion : l’ICO à suivre de près !

Chez crypto-facile, nous étudions des dizaines d’ICOs chaque mois, des plus loufoques aux plus intéressantes, et notre découverte du jour, Myrillion, fait assurément parti de cette deuxième catégorie !

Musique, sport, cinéma… s’il existe bien une industrie générant toujours autant d’engouement, il s’agit sans aucun doute de l’entertainment (« divertissement », dans la langue de Shakespeare). En ce sens, Myrillion veut poser sa pierre à l’édifice en développant un écosystème décentralisé à destination des différents protagonistes d’un secteur pesant pesant plus de 1,72 trillion de dollars en 2015 (et la courbe de prévision ne tarit pas).

Le but premier de cet ambitieux projet et d’utiliser la technologie blockchain pour optimiser les tâches des entreprises concernées, éliminer les (nombreux) intermédiaires et ainsi faciliter la gestion des événements, la communication où même le calcul des revenus. Autre point important, l’écosystème est pensé pour parer les fraudes et autres irrégularités survenant lors des engagements contractuels pris entre les différents acteurs du secteur. De la même façon, et ce afin d’éviter les contenus volés ou piratés, Myrillion s’efforce de tracker le travail des créateurs en l’enregistrant directement sur la blockchain.

Last but not least, la plateforme ne fait pas de jaloux en se penchant également du coté de l’expérience utilisateur, dont elle souhaite faciliter la consommation de contenus et la création d’une véritable communauté autour de ceux-ci. De cette façon, les membres peuvent interagir aisément avec leurs groupes ou chanteurs favoris et même les soutenir financièrement en toute sécurité ! Parmi la myriade de contenu que la plateforme peut proposer aux utilisateurs, citons des chansons, albums, tickets de spectacles, films ou séries en VOD etc…

Myrillion peut se targuer de déjà séduire, puisque Muup, une application dédiée aux événements et concerts live, l’as déjà adopté ! Ce partenariat pose les jalons de l’écosystème qui créera ensuite rapidement de nouvelles collaborations.

L’équipe Myrillion mène actuellement une prometteuse campagne ICO à destination de l’industrie musicale premièrement, puis ensuite aux autres thématiques du secteur : sport, art, cinéma, tourisme… En ce sens, la start-up à développé un token (jeton), ERC20 MYL, qui sera utilisé pour toutes les transactions liées à l’écosystème.

En savoir plus sur l’ICO Myrillion : Myrillion

 

 

Tuto de trading : Comment gagner quand le marché s’effondre

Comme vous le savez le marché des cryptomonaies s’est effondré dernièrement avec un point bas à 5900$ touché le 6 février. Principalement, à cause des incertitudes sur une entreprise opaque derrière Tether et Bitfinex sans parler des médias et gouvernement qui envoient ou recyclent des infos anxiogènes quand tout dévisse pour amplifier le mouvement. Dans ce tutoriel je vous vous présenter une technique de trade méconnue qui permet de gagner ou du moins de se couvrir lorsque le marché s’effondre.

Je vais vous expliquer comment je fais des gains dans les paniques baissières. (ce conseil est aussi valable pour n’importe quel marché d’ailleurs, que ce soit pour le Forex ou le marché des actions)

La plupart des détenteurs de cryptos ne touchent jamais à cette solution pour ces raisons :
– Méconnaissance de leur outil de trading (les gens ignorent tout simplement que l’option existe)
– Peur du margin trading (trading avec appel de marge qui donne l’impression qu’on va s’endetter ou se faire malmener avec des frais exorbitants voir perdre tout son investissement)
– Psychologique : “Pourquoi je miserais sur la baisse alors que je me suis juré de garder mes positions quoi qu’il arrive ??”
– Ethique : “La blockchain est une révolution est je veux supporter cette technologie, jamais je spéculerai à la baisse comme un escroc en col blanc…”

Je ne m’étendrai pas sur les outils de trading classiques qu’on lit partout et que vous devez connaître pour la plupart. (stop loss de sécurité, croisement des moyennes mobiles, stochiastiques, RSI, bandes de Bolingers, MACD, divergences, supports, résistance, retracements etc…)

Je ne m’attarderai pas non plus sur les CFD (Contracts For Difference), futures, ou encore pire les options binaires, que vous pourrez trader sur Etoro, Anyoption, ou des brokers comme IGmarkets car il est très simple de prendre une position à la baisse sur ce type de plateforme. Il vous suffira de choisir le levier (x2 x3 etc) et de cliquer sur SELL. Le petit soucis, c’est que ces plateformes se gavent sur les frais qui sont intégrés dans le cours des actifs (spread), et que les choix sont très limités (vous pouvez trader un dizaine d’actifs sur les cryptos à tout casser) c’est malheureusement sur ce type de plateformes que vont s’empaler les clients qui écoutent les tweets de Nabilla…

Je vais vous parler d’une arme efficace en période de panique baissière lorsqu’on est détenteur de cryptomonaie sur un exchange , et c’est aussi ce qui fait la fortune des traders les plus avisés dans ces moments : Les positions « short » sur CFD , contrat futures ou bien via la Vente à Découvert aussi appelé (VAD).

Pour ceux qui sont sur des exchanges et qui sont donc détenteurs de la cryptos,  je vais vous vous montrer comment miser sur la baisse via la vente à découvert. Je sais que cette option est disponible sur Kraken et Poloniex et sur la plupart des exchanges. Personnellement je ne fais ça que sur Kraken.

Comment ça marche ?

La vente à découvert fonctionne à l’inverse des trades classiques. Au lieu d’acheter bas pour revendre plus cher, je vais emprunter un actif qui ne m’appartient pas pour le vendre et ensuite le racheter plus bas.

Comment faire ?

Pour cela vous allez devoir actionner le « margin trade » c’est à dire que vous allez emprunter de l’argent. Sur Kraken je n’ai pas trouvé d’autres moyen de le faire qu’en actionnant le levier 2 (et je pense que c’est la seule façon de le faire).

Attention ! ce n’est pas parce que vous avez mis un levier x2 que vous allez miser le double. L’effet de levier n’existe pas sur la vente à découvert du moins sur Kraken. Le bouton x2 vous indique juste que le double de votre investissement sera bloqué lors du trade.

Et je ne vous encourage pas non plus à faire de la VAD actuellement car il semblerait que la purge soit dernière nous. (Attention tout de même à ce qu’on ne nous sorte pas une grosse bombe comme par exemple la faillite de tether et bifinex qui pourrait créer un cataclysme) Je vous explique juste comment miser sur la baisse. 

Pour cela je vais prendre comme exemple un trade que j’ai cloturé hier soir sur Kraken :

Sur ce graph vous pouvez voir ma prise de décision en me basant sur le cours du Bitcoin :

 

 

Pour commencer, vous allez sur la page classique pour passer un nouvel ordre (en mode intermédiaire) :

Vous allez faire comme si vous alliez vendre une cryptomonaie sauf que cette actif, vous ne la possédez pas. Il faut donc l’emprunter et pour cela vous avez juste à cliquer sur le bouton « Leverage 2 » Ensuite il suffit de cliquer sur SELL.

Vous allez alors immédiatement voir apparaître une position “short” dans vos trades (onglet positions):

 

ou bien en bas à droite sur la console de trading comme ci dessous :


Pour clôturer cette position, attention de ne pas faire n’importe quoi !! Il faut simplement cliquer sur “close position” puis ensuite sur « BUY » sur la console de trading ou bien sur “close” dans l’onglet “positions”. L’erreur à ne pas faire c’est de penser qu’il suffit de passer un ordre d’achat du même montant pour clôturer la vente. Cela ouvrirait une 2e positions sans clôturer la précédente ! Sur ce trade d’un ETH pour un coût de 647 €, les frais sont seulement de 3€50 ce qui est tout à fait correct pour du margin trading. Sachant que plus vous tradez sur Kraken plus le coût des ordres diminue (il est divisé par deux à chaque palier franchi)

Thomas

Le ripple teste de nouveau le support des 1.90$

Le Ripple, la monnaie tant décriée par ses détracteurs du fait de ses collusions avec les banques,  a été pendant quelques jours l’épicentre du tremblement de terre actuel sur les marchés. La monnaie ayant été échangée avec la plus grande frénésie sur les marchés sud-coréens en ce tout début d’année 2018, elle s’est payée le luxe d’être la 2e capitalisation mondiale pendant quelques heures juste derrière le Bitcoin faisant de son CEO, Chris Larsen l’homme le plus riche du monde. La devise qui avait brièvement chutée sous le niveau de 2 $ suite à l’effet domino des ventes impulsives reste bien timide par rapport aux récents plus hauts, la correction étant toujours en cours. La ligne de tendance dominante haussière précédente est maintenant cassée. Le cours de la monnaie teste à nouveau cette nuit le support solide des 1.9$ qui à mon sens est un bon point d’entrée pour jouer le rebond à court terme / Moyen terme. Attention tout de même si ce support venait à céder le prochain point de soutien se trouve à 1,6$ puis 1$.

 


Analyse technique Ripple

Le Ripple continue de flamber à 3,20 $ ce jeudi matin

Le cours du Ripple a brièvement franchi le seuil de 3 $ ce jeudi, ce qui a déclenché chez les traders un sentiment d’urgence renouvelé pour exploiter l’un des altcoins les plus dynamiques du marché.

XRP / USD Niveaux de prix
Le token XRP de Ripple a atteint un sommet historique de 3,20 $ce jeudi matin, ce qui lui a procuré une capitalisation boursière totale de près de 135 milliards de dollars. Soit plus de la moitié de la capitalisation du Bitcoin ! Il reste deuxième après le Bitcoin parmi les cryptocurrences actives, ayant récemment dépassé Ethereum.

Au moment d’écrire ces lignes, XRP / USD était en hausse de 4% à 2,86 $. La paire a gagné plus de 128% au cours des cinq derniers jours, et est en hausse de plus de 9 400% par rapport à il ya un an.

Les volumes d’échanges de Ripple continuent de grimper, avec des transactions totales dépassant 7,2 milliards de dollars mercredi. Cela équivaut à 477 260 unités de bitcoin. L’activité reste fortement concentrée sur la péninsule coréenne, avec près de la moitié du volume total des échanges. Bitfinex a traité la deuxième transaction Ripple, la paire XRP / USD représentant environ 8,5% du chiffre d’affaires quotidien du marché.

Le XRP soutenu par les investisseurs institutionnels continue de flamber :

La peur de manquer, ou FOMO, a déchaîné les foules sur les échanges mondiaux de crypto-monnaie, avec les commerçants se précipitant pour acheter XRP et autres jetons numériques dans la frénésie. Les échanges ont démontré une incapacité à faire face à des volumes aussi importants, avec Bittrex, Bitfinex et CEX.io mettant un terme temporaire aux nouveaux comptes d’utilisateurs. Bitstamp accepte toujours les utilisateurs, mais prend des semaines pour traiter la vérification d’identité.

On ne sait pas encore quand les nouveaux comptes seront disponibles, bien que Bittrex ait annoncé que l’enregistrement reprendrait avant le 15 janvier. Pendant ce temps, le groupe britannique CEX.io dit qu’il essaie toujours de faire face à l’arriéré « énorme » de nouveaux utilisateurs enregistré sur sa plateforme.

Coinbase continue d’intégrer une nouvelle clientèle, mais n’offre pas actuellement de jetons XRP. Si les sources de l’industrie sont correctes, cela pourrait bientôt changer, car la plate-forme basée à San Francisco cherche à supporter de nouveaux cryptos. Coinbase est très sélectif quant aux pièces qui sont incluses dans son échange GDAX. Actuellement, la plate-forme ne supporte que Bitcoin, Ethereum, Litecoin et Bitcoin Cash.

Le site officiel de Ripple répertorie Bistamp, Kraken, Gatehub, Coinone, Bitso, Coincheck, Korbit, Qryptos, BitBank, Bitsane, BTC Markets, LiteBit, Bitcoin Co Ltd et BItcoin.co.id comme des échanges qui prennent en charge la monnaie numérique.

XRP a traversé la stratosphère au cours du dernier mois sur un large soutien institutionnel pour le protocole XRP. Ripple est parfois appelé cryptomonnaie des banquiers pour sa capacité à permettre les paiements transfrontaliers.

Le Stellar Lumens propulsé dans le top 10 pour le jour de l’an !

Stellar Lumens (XLM) est ce mardi 2 janvier la 9e plus grande cryptomonnaie du monde après une hausse de 30% le jour du Nouvel An. La capitalisation boursière de l’altcoin a plus que doublé en l’espace de quelques semaines, les investisseurs se ralliant à la forte alternative que représente le XLM en tant que monaie moins chère, plus rapide et personnalisable.

Niveaux de prix du XLM :

Analyse du Stellar lumens (XLM)
Analyse du Stellar lumens (XLM)

En l’espace de seulement 1 mois le XLM a fait la prouesse incroyable de multiplier par 10 son cours (+1000%) alors même que le Bitcoin a décroché pendant la même période. Des performances qui ont de quoi sécher n’importe quel conseiller bancaire en assurance vie et reléguer au rang de calamité les placements les plus pointues de nos chères banques. Le cours de Stellar Lumens ont grimpé de 31% lundi à 0,4547$, selon CoinMarketCap, le mettant ainsi sur les rails de son plus haut prix jamais enregistré.

La cryptomonnaie a atteint un sommet de $ 0.5235 ce mardi. Le volume des échanges dans XLM s’est approché de 439 millions de dollars sur une période de 24 heures, ce qui équivaut à environ 32 965 bitcoins. La plupart des transactions ont eu lieu sur deux plates-formes – Bittrex et Poloniex – avec des sociétés comme Binance, Kraken et Bitcoin Indonesia qui traitent un pourcentage plus faible du chiffre d’affaires quotidien.

Les paires XLM / BTC et STR / BTC étaient responsables de la majeure partie de l’activité. La valeur actuelle, du Stellar est capitalisé à 8,6 milliards de dollars, ce qui le classe parmi les dix meilleurs cryptos du monde et devance Monero, NEO et le Bitcoin Gold. La capitalisation boursière totale pour toutes les cryptomonnaies est passée à 600 milliards de dollars lundi après une forte baisse au cours de la session précédente.

Partenariats stratégiques, plateforme prometteuse Drive XLM :

Des partenariats importants avec des banques et des sociétés technologiques ont contribué à la multiplication par six de Stellar en l’espace d’un mois. Dow blue chip IBM a récemment annoncé qu’il fournirait au réseau Stellar huit nouveaux validateurs répartis dans le monde entier. Le fondateur de Stellar, Jed McCaleb, a également confirmé qu’une trentaine de banques rejoindraient le projet IBM. (Pour les non-initiés, McCaleb est le cerveau derrière Ripple et Mt Gox avant qu’il ne soit racheté par Marc Karpeles.)

La plate-forme Stellar a également dévoilé de nouveaux partenariats visant à stimuler les paiements transfrontaliers, à monétiser les activités en ligne et à rationaliser les transactions FX / crypto. Il y a aussi de bonnes raisons de croire que Stellar pourrait devenir une plate-forme plus viable pour les entreprises cherchant à lever des capitaux (ICO).

En novembre, Smartlands est devenu le premier ICO à être lancé sur la plate-forme Stellar. Nous avons spéculé auparavant que d’autres ICO pourraient suivre pour capitaliser sur les fonctionnalités de personnalisation et de sécurité de Stellar, sans parler des coûts plus bas et des vitesses de transaction plus rapides.

En ce qui concerne les altcoins, XLM apparaît comme l’un des plus attractifs du point de vue de l’investissement. Au fur et à mesure que le crypto évolue et que les investisseurs se détournent du bitcoin, XLM pourrait profiter des avantages

Crypto facile Bitcoin grow

Analyse technique: Le Bitcoin continue son rebond alors que les Altcoins sont à la traine

Alors que nous approchons de la fin de la période de Noël à faible volume, les cryptomonnaies sont sur le point d’amorcer un nouveau rebond, mais aujourd’hui, les conditions agitées sont toujours dominantes. Cela dit, le Bitcoin a connu des achats tout au long de la séance, et il a légèrement dépassé les sommets de la correction de samedi, car les altcoins étaient à la traîne.

 

Le BTC a dépassé le niveau de 16 000 $, les indicateurs de momentum à court terme ayant effacé les lectures de survente, revenant en territoire neutre. Malgré la récente correction, le Bitcoin fait toujours face à des pressions à long terme, et une correction supplémentaire est probable au cours des prochaines semaines, avec un creux inférieur à 10 000 $. Les zones de supports clés se situent à 13 000 $ puis 11 300, 10 000 $ et 9 000 $, avec des niveaux plus bas à 8200 $ et 7700 $.
BTC / USD, analyse graphique sur 4 heures

Ethereum :

L’Ethereum est resté bloqué près du niveau de 750 $ après le rebond technique d’hier, et le cours de la monnaie s’est lissé, avec de très faibles volumes tout au long de la journée. La devise est également en position de sur-achat en ce qui concerne la situation à long terme, mais sa longue consolidation antérieure fournit un soutien plus fort, et l’ETH n’a jamais atteint des extrêmes tels que la CTB au cours de ce cycle. Cela dit, d’autres regroupements sont probables avec des zones de soutien qui se situent autour de 625 $, près de 575 $, 500 $ et enfin près de 410 $.

ETH/USD, 4-Hour Chart Analysis

Litecoin :

LTC / USD, analyse quotidienne des graphiques

Le Litecoin a également échangé dans un range très étroit aujourd’hui, et le coin est resté inférieur au plus haut de samedi dans un environnement calme. Bien que la situation à long terme soit encore hostile, il y a encore de la place pour l’anticipation à court terme, mais une autre étape de la correction est probable dans les jours à venir après l’effacement des lectures à court terme. Les niveaux de soutien cruciaux sont justes en dessous du prix actuel entre 250 $ et 260 $, à 125 $ et 100 $, avec une zone plus faible à près de 170 $.

Dash :

DASH / USD, analyse graphique sur 4 heures

Avec très peu d’activité sur le marché, Dash s’est également négocié sur le côté aujourd’hui, demeurant en deçà des sommets de correction, le DASH ayant pris du retard sur le Bitcoin durant le rallye d’aujourd’hui. Dash a dérivé de la tendance baissière à court terme, mais comme le cours se relève, une autre étape de la correction est probable, avec des niveaux de soutien majeurs trouvés à 1000 $, 800 $, 650 $ et 600 $.

Ripple :

XRP / USD, analyse graphique sur 4 heures

Le cours du Ripple s’est stabilisé près du niveau historique de 1 $/ Il conserve ainsi ses gains de rupture, malgré le net repli et le pic volatil de vendredi. Bien que les traders puissent encore jouer la configuration à court terme, le risque de correction est maintenant élevé et les investisseurs ne devraient pas ouvrir de nouvelles positions ici. Les niveaux de soutien sont toujours trouvés à 0,85 $, 0,68 $, 0,4250 $ et dans la gamme de 0,30 $ à 0,32 $.

Ethereum Classic :

ETC / USD, analyse graphique sur 4 heures

l’Ethereum Classic a brièvement grimpé au-dessus du niveau de 30 dollars sur un marché restreint aujourd’hui, dérive de la tendance baissière à court terme, mais les indicateurs de surventes sont presque effacées. Dans cet esprit, nous nous attendons à ce que la correction reprenne bientôt, car le coin à long terme est encore surachetée. Les niveaux de soutien ci-dessous sont de 25 $, 23 $ et 18 $, tandis que la résistance est de 32 $ et de 40 $.

Monero :

XMR / USD, analyse graphique sur 4 heures

Monero est toujours globalement dans une tendance haussière, malgré le mouvement volatile récent. Les configurations à court et à long terme sont inchangées. Attention à ce que que le canal ascendant ne soit pas brisé, ce qui aurait pour conséquence une correction plus profonde, avec des niveaux de soutien inférieurs à 300 $ à 240 $, 200 $, 180 $ et 150 $.

NEO :

NEO / USDT, analyse graphique sur 4 heures

Le NEO a été plus actif que le reste des principales monaies aujourd’hui, en particulier en début de séance, mais le NEO est restée dans le schéma de consolidation à court terme, malgré la range quotidien relativement large. La devise est toujours encourageante dans une perspective à long terme, et une reprise vers le niveau de 100 $ semble probable après la fin de la correction. Les zones clés de support se trouvent encore près de 56 $, 50 $ et autour de 40 $, tandis que la résistance est en avance à 64 $ et 80 $.

IOTA:

IOTA / USD, analyse graphique sur 4 heures

Le IOTA s’est retrouvée bloquée sous la ligne de tendance oblique, grâce à la dérive latérale actuelle, et est restée proche du niveau de 3,50 $ après la volatilité excessive de la période précédente. La monaie reste suracheté, bien que les signaux extrêmes aient déjà été effacées. Nous nous attendons toujours à un autre mouvement plus bas dans les semaines à venir avec de solides niveaux de soutien trouvés à 3 $ et 1,5 $, et un soutien de Fibonacci entre ceux à 2,35 $.