Le ripple teste de nouveau le support des 1.90$

Le Ripple, la monnaie tant décriée par ses détracteurs du fait de ses collusions avec les banques,  a été pendant quelques jours l’épicentre du tremblement de terre actuel sur les marchés. La monnaie ayant été échangée avec la plus grande frénésie sur les marchés sud-coréens en ce tout début d’année 2018, elle s’est payée le luxe d’être la 2e capitalisation mondiale pendant quelques heures juste derrière le Bitcoin faisant de son CEO, Chris Larsen l’homme le plus riche du monde. La devise qui avait brièvement chutée sous le niveau de 2 $ suite à l’effet domino des ventes impulsives reste bien timide par rapport aux récents plus hauts, la correction étant toujours en cours. La ligne de tendance dominante haussière précédente est maintenant cassée. Le cours de la monnaie teste à nouveau cette nuit le support solide des 1.9$ qui à mon sens est un bon point d’entrée pour jouer le rebond à court terme / Moyen terme. Attention tout de même si ce support venait à céder le prochain point de soutien se trouve à 1,6$ puis 1$.

 


Analyse technique Ripple

Le Ripple continue de flamber à 3,20 $ ce jeudi matin

Le cours du Ripple a brièvement franchi le seuil de 3 $ ce jeudi, ce qui a déclenché chez les traders un sentiment d’urgence renouvelé pour exploiter l’un des altcoins les plus dynamiques du marché.

XRP / USD Niveaux de prix
Le token XRP de Ripple a atteint un sommet historique de 3,20 $ce jeudi matin, ce qui lui a procuré une capitalisation boursière totale de près de 135 milliards de dollars. Soit plus de la moitié de la capitalisation du Bitcoin ! Il reste deuxième après le Bitcoin parmi les cryptocurrences actives, ayant récemment dépassé Ethereum.

Au moment d’écrire ces lignes, XRP / USD était en hausse de 4% à 2,86 $. La paire a gagné plus de 128% au cours des cinq derniers jours, et est en hausse de plus de 9 400% par rapport à il ya un an.

Les volumes d’échanges de Ripple continuent de grimper, avec des transactions totales dépassant 7,2 milliards de dollars mercredi. Cela équivaut à 477 260 unités de bitcoin. L’activité reste fortement concentrée sur la péninsule coréenne, avec près de la moitié du volume total des échanges. Bitfinex a traité la deuxième transaction Ripple, la paire XRP / USD représentant environ 8,5% du chiffre d’affaires quotidien du marché.

Le XRP soutenu par les investisseurs institutionnels continue de flamber :

La peur de manquer, ou FOMO, a déchaîné les foules sur les échanges mondiaux de crypto-monnaie, avec les commerçants se précipitant pour acheter XRP et autres jetons numériques dans la frénésie. Les échanges ont démontré une incapacité à faire face à des volumes aussi importants, avec Bittrex, Bitfinex et CEX.io mettant un terme temporaire aux nouveaux comptes d’utilisateurs. Bitstamp accepte toujours les utilisateurs, mais prend des semaines pour traiter la vérification d’identité.

On ne sait pas encore quand les nouveaux comptes seront disponibles, bien que Bittrex ait annoncé que l’enregistrement reprendrait avant le 15 janvier. Pendant ce temps, le groupe britannique CEX.io dit qu’il essaie toujours de faire face à l’arriéré « énorme » de nouveaux utilisateurs enregistré sur sa plateforme.

Coinbase continue d’intégrer une nouvelle clientèle, mais n’offre pas actuellement de jetons XRP. Si les sources de l’industrie sont correctes, cela pourrait bientôt changer, car la plate-forme basée à San Francisco cherche à supporter de nouveaux cryptos. Coinbase est très sélectif quant aux pièces qui sont incluses dans son échange GDAX. Actuellement, la plate-forme ne supporte que Bitcoin, Ethereum, Litecoin et Bitcoin Cash.

Le site officiel de Ripple répertorie Bistamp, Kraken, Gatehub, Coinone, Bitso, Coincheck, Korbit, Qryptos, BitBank, Bitsane, BTC Markets, LiteBit, Bitcoin Co Ltd et BItcoin.co.id comme des échanges qui prennent en charge la monnaie numérique.

XRP a traversé la stratosphère au cours du dernier mois sur un large soutien institutionnel pour le protocole XRP. Ripple est parfois appelé cryptomonnaie des banquiers pour sa capacité à permettre les paiements transfrontaliers.