Stripe, un système de paiement, mettra fin à la prise en charge de Bitcoin

Le système de paiement Stripe a annoncé mardi qu’il mettrait fin à la prise en charge de bitcoin en tant que mode de paiement en avril.

Le chef de produit Tom Karlo a écrit dans un article de blog que Stripe abandonnerait Bitcoin au cours des trois prochains mois, mettant fin à la prise en charge de la plus grande crypto-monnaie le 23 avril 2018.

Stripe a d’abord activé les transactions bitcoin en 2015, un mouvement qui est survenu un an après le premier essai de la technologie. À l’époque, les résidents de plus de 60 pays différents pouvaient payer les commerçants sur le réseau de Stripe en utilisant bitcoin.

Toutefois, les longs délais d’exécution des transactions, l’augmentation du taux d’échec des transactions et les frais croissants ont fait en sorte que Bitcoin est de moins en moins populaire parmi les commerçants et les utilisateurs de Stripe, a écrit Karlo.

Il a poursuivit en disant :

« Pour cette raison, nous avons vu le désir de nos clients d’accepter la baisse de Bitcoin. En ce qui concerne les entreprises qui acceptent Bitcoin sur Stripe, nous avons vu leurs revenus de Bitcoin baisser considérablement. Empiriquement, il y a de moins en moins de cas d’utilisation pour lesquels accepter ou payer avec Bitcoin semble logique ».

Bien que Stripe n’accepte plus les paiements Bitcoin, Stripe demeure tout de même « très optimiste à l’égard des crypto-monnaies en général », a écrit Karlo, affirmant que la prise en charge pour d’autres types de crypto-monnaies pourrait être implémentée à une date ultérieure.

Les frais problématiques ont été également cités par la firme de services de jeux Steam, qui a annoncé début décembre qu’elle cesserait d’offrir la prise en charge des paiements Bitcoin. À l’époque, un représentant de la société a déclaré que les frais élevés « causent des problèmes encore plus grands lorsque la valeur de bitcoin elle-même diminue considérablement ».

Dans la publication de Stripe, Karlo a laissé la porte ouverte pour l’autorisation des paiements dans d’autres crypto-monnaies, à savoir les Stellar Lumens, la monnaie du réseau Stellar.

« Nous pouvons ajouter une prise en charge pour Stellar (auquel nous avons fourni des fonds de démarrage) si l’utilisation substantielle continue de croître » écrit-il.